Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'actu de l'Amérique latine
  • : Bienvenue sur le blog de l'actu de l'Amérique latine. Economie, politique, culture, environnement : les analyses de votre blog latino.
  • Contact

Le livre

Simon Bolivar
La conscience
de l'Amérique

Editions Toute Latitude
192 pp. - 17,80 €
Commander le livre
Les lettres et discours politiques essentiels du Libertador : la porte d'entrée désormais classique dans l'univers de Simon Bolivar et dans la pensée politique contemporaine en Amérique latine. Traduit et présenté par Laurent Tranier.

Recherche

Partenaires

Le blog de l'actu de l'Amérique latine, en partenariat avec :
.Les Editions Toute Latitude

24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 09:05

LulaRoussefLuiz Inacio Lula da Silva, universellement connu par son diminutif "Lula", élu Président de la République fédérative du Brésil en 2002, réélu en 2006 avec 60 % des suffrages, ne sera pas de nouveau candidat à sa succession les 3 et 31 octobre 2010. La constitution brésilienne limite en effet à deux le nombre de mandats successifs d'un président.

Lula, le président du renouveau brésilien, le champion des pays émergents et le héraut de la justice sociale alliée à un solide pragmatisme, bénéficie aujourd'hui de 76 % d'opinions favorables dans son pays : un record. Son départ laissera un grand vide.

Qui est Dilma Rousseff ?

DilmaRoussef.jpgLe dernier défi d'homme d'Etat de Lula sera de laisser son pays entre les mains d'une personnalié digne de lui succéder : "un bon gouvernement doit conduire son successeur à la victoire" a-t-il prédit. Son successeur, il l'a choisi lui-même et il le prépare aux hautes responsabilités qui l'attendent. L'heureuse candidate sera Dilma Rousseff : à 62 ans, cette fille d'un avocat communiste d'origine bulgare, membre de la guérilla sous la dictature militaire, emprisonnée de 1970 à 1973 et torturée, a rejoint le Parti des Travailleurs (PT) de Lula en 2000 alors qu'elle est chargée des mines et de l'énergie dans l'Etat de Rio Grande do Sul. En 2003, Lula la nomme Ministre de l'Energie à l'échelon fédéral avant de la désigner Ministre de la Maison civile en 2005, un rôle clef à ses côtés, presque équivalent à celui d'un Premier ministre. Très vite choisie par Lula pour être en 2010 la candidate de la coalition conduite par le PT, elle prend une importance croissante dans le dispositif gouvernemental, étant présentée comme la "mère du PAC", le Plan d'Accélération de la Croissance qui prévoit une série d'investissements publics dans les secteurs stratégiques.

Exigeante, tenace, autoritaire, intelligente, bonne gestionnaire : si on lui prête un grand nombre de qualités, elle n'a cependant pas le charisme de Lula et n'a jamais été candidate à une élection. En 2009, elle a surmonté un cancer du système lymphatique, ce qui a contribué à adoucir son image. Un peu de chirurgie esthétique, l'abandon de ses lunettes au profit de lentilles de contact et un soin accru apporté à son maquillage... Dilma fait ce qu'il faut pour séduire les électeurs.

L'inconnue électorale

Désignée officiellement par le PT le 20 février pour être sa représentante lors du scrutin d'octobre 2010, Dilma Rousseff n'est pas actuellement la favorite des sondages : la candidate de la continuité de gauche modérée est, à la mi-février, 11 points derrière son principal adversaire, le gouverneur de l'Etat de Sao Paulo, José Serra (centre-droit). Mais la tendance lui est favorable : en mai 2009, elle accusait 20 points de retard...

Partager cet article

Repost0

commentaires